Choisir son verre de dégustation

Une question qui revient souvent dans les écrits des débutants, quel verre de dégustation choisir pour tirer le maximum de mon rhum ?

Le bon sens nous obligera donc à vous répondre tout d’abord d’aller jeter votre Don Papa dans l’évier, une fois cette bonne chose de faite, allez acheter une bonne bouteille. Pas besoin de mettre 300€ si les moyens ne le permettent pas, un caviste passionné saura vous aiguiller (normalement…). Et sinon vous pouvez toujours aller poser la question sur le forum, une communauté éclairée vous remettra sur le droit chemin !

BREF…

Maintenant que vous avez quelque chose qui vaille le coup de réfléchir à quel verre de dégustation utiliser, on va pouvoir commencer.

Introduction

Cet article a pour objectif de vous présenter différents types de verres de dégustation adaptés à notre belle passion qu’est le rhum. La liste n’est ni exhaustive, ni absolue. Je vous donne ici mon ressenti, appuyé par un bon nombre de dégustations dans ces différents verres.

Il y a déjà des principes à respecter.  Dans l’idéal votre verre présentera un ventre large, afin de laisser les arômes passer du liquide à l’air, il faudra une surface de contact assez large.

Le col sera lui plus resserré, les arômes vont donc se concentrer en sortant du verre et ne pas se disperser dans toutes la pièce avant d’atteindre votre nez. Le reste, ça sera à vous de choisir. Certains vont avoir plus ou moins les mêmes caractéristiques mais une esthétique différente. Vous pouvez aussi opter pour plusieurs types de verres. Certains se comporteront mieux avec des bruts de fûts, d’autre rhums vont avoir besoin d’un col plus serré…

Allez dès maintenant compter les paires de chaussures et les sacs à main de madame, une bonne argumentation est une argumentation solide, étayée par des preuves ! Si vous avez déjà utilisé cette cartouche pour les bouteilles, allez lui acheter une jolie montre.

Bon… Maintenant que les bases sont acquises, il faut savoir ce qui est à votre disposition sur le marché. Je répète encore une fois que la liste n’est pas exhaustive, et qu’avec le nombre de verres plus « fantaisistes » qui font bien le boulot, j’en aurait pour une semaine à vous écrire l’article. Et j’ai autre chose à faire ! Aller acheter une montre à madame entre autres…

Les Verres de dégustation

Mon numéro un inconditionnel, je l’utilise aussi bien pour le rhum que pour le whisky.

Le C&S Ambient

Chef et Sommelier - Ambiant

En deuxième position, une star de la dégustation qui n’a plus besoin d’être présentée, utilisé traditionnellement pour la dégustation de whisky.

Le Glencairn

glencairn

Le verre de type warm et son ventre très large s’ouvrant sur un col plus large que les deux précédents est parfois préféré pour les rhums bruts de fûts. Avis que je ne partage pas mais que je trouve intéressant.

Le warm

Chef et Sommelier - Warm

Verre passe partout, le classique nosing glass est une référence dans la dégustation.

Le nosing glass « classique »

Nosing Glass

Le verre inao est plus un verre à vin qu’un verre à spiritueux, mais si vous n’avez que ça, que votre compagne n’achète ni sac à main, ni chaussures, et n’aime pas les montres. Il fera le boulot.

L’inao

inao

Après ce bref tour d’horizon, nous allons faire un rapide passage sur les grands classiques qu’on retrouve sur bon nombre de publications de débutants, et malheureusement parfois non débutants….

Liste des verres à éviter

Le grand classique shot à tête de mort…

shot-tete-de-mort

Non vous n’êtes pas un pirate, les têtes de morts si vous le voulez bien resteront donc collées sur la porte de votre chambre, sur votre biceps rachitique ou sur la portière de votre Dacia. Mais pas dans votre verre ! Vous avez l’air RI-DI-CU-LE !

Le “Old Fashionned”… Le verre des riches buveurs de whisky dans les feux de l’amour. Avec glace s’il vous plaît. On oublie ! Si vous avez suivi un tant soit peu le début de l’article je n’ai plus à vous expliquer pourquoi. Et d’ailleurs on oublie pour le whisky aussi !

old-fashionned

Ceci vaut aussi pour la version long drink (Tumbler)…

long-drink

Les verres à moutarde Amora, même ceux avec Tintin peint dessus, les verres à Martini, les verres à eau, les verres à bière… Tout ça, poubelle. (Vous pouvez garder les verres à bière).

Comment se servir ?

Une dernière précision, pour une meilleure expression, le verre ne doit pas être trop rempli. Le meilleur moyen de ne pas se tromper est de ne jamais dépasser la limite entre la partie la plus large du ventre et le début du col qui se resserre. La surface de contact air/alcool y est maximale. Rien ne vous empêche de vous arrêter avant cette ligne, bien au contraire.

remplissage

 

Certains vous dirons qu’un bon rhum se suffit à lui-même, peu importe le verre… Ces gens sont ignares, méprisez-les comme il se doit.

Un verre de qualité améliorera infiniment la dégustation et le plaisir que vous prendrez en sera décuplé. Rien ne sert de mettre la moitié de votre salaire dans une bouteille si c’est pour que tous les arômes se retrouvent chez le voisin. Traitez votre nez avec déférence, c’est lui qui fait le gros du job.

Vous souhaitez débattre avec nous à propos du meilleur verre de dégustation? Venez nous dire quel verre vous utilisez et pour quel rhum sur le forum !

The following two tabs change content below.

Antoine Gioria

Rédacteur chez Rhum Club Francophone
Parisien de 28 ans, amateur de rhum depuis 6 ans, également amateur de whisky et de cigares. Je suis plutôt adepte de rhums de tradition française et anglaise.

Derniers articles parAntoine Gioria (voir tous)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.