Interview de Cyrille Hugon

Interview de Cyrille Hugon réalisée et orchestrée par Od Underwood

1/ Bonjour Cyrille Hugon pourrais-tu te présenter brièvement pour que l’on en sache un peu plus sur le personnage?
Cyrille Hugon : Hello Od. Je suis un papa de trois enfants, divorcé qui essaie de faire décoller son business pour pouvoir enfin quitter son 45m2 mais qui est nul en négociations parce qu’il a tendance à dire : f… 🙂

2/ Comment as tu découvert le rhum et qu’est ce qui a pu déclencher chez toi ce réel amour pour notre spiritueux préféré?

C.H: J’ai découvert le rhum dans mon boulot. Et oui ! Mon patron qui vendait déjà du scotch, du bourbon, du porto, du sherry, etc… m’a demandé de jeter un œil à la fenêtre rhum. Tu vois le tableau ? J’ai jeté les deux yeux, la bouche, le cœur a suivi.

3/ Tu es à l’origine du magazine Rumporter. Comment l’aventure a t elle débutée?

C.H : Autour d’un verre de Clairin sajous je dois l’avouer.

4/ Et du coup quel avenir envisage tu pour ce magazine?  Des projets fous en tête?

C.H: Comment tu sais? On vient de recevoir un CV d’un certain Barkan Olala originaire de Chicago qui a un trou de 8 ans dans le cursus. Tu vois qui c’est … On fait semblant de pas le reconnaître mais voilà prochainement on aura comme stagiaire un ex président des USA. Est-ce que c’est assez fou pour toi ?

5/ Tu es également à l’origine du Rhumfest Paris et depuis cette année du Rhumfest Marseille?  Comment met on sur pied un tel événement?  Quel est le plus compliqué?  L’organisation matérielle?  Trouver des partenaires? Ou faire venir les marques?

C.H: Les 3 ! Le plus dur c’est de se renouveler chaque année. Garder la fraîcheur du début. Comme en amour.

6/ Toutes ces activités autour du rhum nécessitent un investissement tant personnel que financier. Arrives tu à en vivre ou dois tu concilier ta passion avec d’autres activités?
C.H: Tu rigoles ou tu pêches de l’info ? On en vit quand même plutôt correctement. Mis à part l’appartement pourri et la bagnole de merde, pour le reste c’est Bonanza !

7/ Toi qui suis l’évolution du rhum, De quel œil vois tu l’arrivée sur le marché des rhums 2.0 comme certains les appellent?  Penses tu que toutes ces nouvelles marques ont leur place et pourraient elles nuire aux maisons historiques?

C.H: Non. Perso je m’en tape parce que la définition d’une chose c’est ce tu veux bien en faire et que je produis pas de rhum. Les gens ne sont pas idiots ou si,les gens sont idiots, mais souvent ils choisissent l’idiot qu’ils veulent être.
J’adore le coca et j’ai choisi de ne plus en boire. Ça fait de moi un homme sage ou un idiot ?
Pour moi si tu cherches l’info tu la trouves. Et si ton kif c’est la qualité et bien les Rumporter, Durhum et autres sont là pour t’apporter ce qui t’intéresse.
Prends ton pied et fous la paix à ceux qui kiffent autre chose. C’est marrant que ce soit à toi que je dise ça tiens. Parce qu’on t’a reproché ton élitisme et ta grossièreté. Perso tu m’as toujours fait marrer et j’ai bien perçu le 3ème degré dans ton humour mais tu vois le mec qui kiffe son don papa tu crois vraiment qu’il menace les siècles d’histoire d’un Depaz ou d’un Hamden ??

8/ De nombreux débats,parfois houleux, traitent des ajouts dans le rhum. Les choses semblent d’ailleurs changer à ce sujet. Penses tu la mesure visant à modifier les appellations suffisante ou faudrait il aller encore plus loin?
C.H: Je laisse ça aux techniciens parce plus je lis sur ces questions moins j’ai de certitude. Tu sais quoi ? Le vrai débat que personne n’a vraiment abordé a part quelques barmen aux Usa c’est pas les additifs ou autre c’est le sang. Il y a un paquet de sociétés productrices de sucre encore aujourd’hui qui ont des tâches indélébiles sur les mains. On enquête patiemment et on va certainement être amené à en parler prochainement à Paris et sur Rumporter. Non mais ! Sinon je t’ai dit que je préfère Mélanchon à Macron.

9/ Les rhums Neisson viennent de lancer les premiers rhums bio. Vois tu cette initiative comme l’avenir du rhum agricole?
C.H: Mettre Neisson et avenir dans la même phrase c’est audacieux dis donc. Je sais que c’est ton rhum préféré t’inquiète je chambre. C’est un avenir possible et souhaitable non?

10/ Pour terminer une question difficile car j’imagine que tu ne veux vexer personne,mais, quelle maison ou quel rhum a tes préférences?

C.H: J’ai des tonnes de préférences bien sûr souvent plus liées aux gens qu’aux produits eux mêmes. Disons que les émois rhum qu’on a vécu Anne nous amènent souvent en Martinique mais que nous sommes très ouverts à d’autres horizon que faute de temps bla-bla-bla et tu me fais iech avec cette question parce oui c’est dur de choisir. Alors, alors allez
Un JM 15 ans embouteillage de 1999 ou 2000 que j’ai habilement soustrait à mon boss a l’époque… Mais chut !!

Promis on ne le dira à personne. Merci pour ton temps en rendez vous au Rhumfest ; )

Photo de Cyrille Hugon
Photo de Cyrille Hugon devant la couv’ de Rumporter

Cyrille Hugon, fondateur de Rumporter, ainsi que du Rhumfest Paris et Rhumfest Marseille

 

Interview de Cyrille Hugon
5 (100%) 4 votes

The following two tabs change content below.

Od Underwood

Derniers articles parOd Underwood (voir tous)

Laisser un commentaire